Fabienne Verdier, à la recherche du geste parfait

peinture de fabienne verdier peinture de fabienne verdier

peinture de fabienne verdier

La peintre française Fabienne Verdier, réalise des peintures gigantesques grâce à des outils de son invention, tel cet immense pinceau (voir video) qui est constitué de trente-cinq queues de chevaux… Elle apprend la calligraphie en chine, une aventure qu’elle raconte dans un livre très intéressante « Passagère du silence » (n’y cherchez pas un intérêt littéraire mais sinon la compréhension d’une démarche profonde et fondatrice de son art).

Un travail sensible, où l’étude du geste se fait de forme plus que cérébrale! (cf les carnets d’études sur son site)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s