Alessandro Imbriaco à la périphérie…

photo d'Alessandro Imbriaco in des vertes et des murmures blog'sphoto d'Alessandro Imbriaco in des vertes et des murmures blog's photo d'Alessandro Imbriaco in des vertes et des murmures blog's

Le photographe italien , Alessandro Imbriaco, travaille sur le problème de logement dans la ville de Rome, pour cela il explore les périphéries à la recherche de modèles alternatifs d’habitations (ex-usine transformée en coopérative d’habitation, les arches d’un aqueduc antique transformées en plafond temporaire, ou des terrains vagues reconvertis en camping pour communautés nomades).

Dans cette lignée une série me touche particulièrement c’est la série « The garden »… Ici,le photographe se centre sur une zone marécageuse sous le périphérique de Rome. Ce petit morceau de nature loin des regards et du mode de vie du reste de la ville abrite « Angela », une petite fille de 6ans, qui vit depuis toujours dans une cabane sous le pont avec ses parents (elle y est même née)…

L’atmosphère qui se dégage de ses photos exprime bien la complexité de la définition de la « ville » et nous rappelle qu’elle est beaucoup plus complexe que ce que veut nous faire croire les urbanistes et autres entrepreneurs…

Qu’elle est votre définition de la ville?

Publicités

2 réflexions sur “Alessandro Imbriaco à la périphérie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s