Katharina Ludwig, adopte un parasite

Katharina Ludwig (1) Katharina Ludwig (2) Katharina Ludwig (3)

L’artiste allemande/bijoutière allemande Katharina Ludwig compare, dans cette série, les relations humaines avec celle d’un porteur et d’un parasite… qui, chacun à leur tour, donnent et prennent…

« Les parasites Hosting » sont des objets qui peuvent être fixés au corps grâce à une ventouse… qui à la longue laissera une trace temporaire sur le corps…

Ça vous fait réagir?

Publicités

2 réflexions sur “Katharina Ludwig, adopte un parasite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s